This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
samedi, 03 août 2013 09:43

Projet US : Un "méga-Etat jihadiste" de l'Irak à l'Egypte...!

IRIB- Si jusqu’à présent, on parlait de l’alliance entre l’Al-Nosra syrien avec al-Qaïda irakien,

on entend maintenant des nouvelles du développement des activités des terroristes extrémistes liés à al-Qaïda en Jordanie. 

Le quotidien arabophone Al-Qods al-arabi, publié à Londres, a publié la photo du drapeau du Front al-Nosra de la Syrie et s’une branche d’al-Qaïda basée en Irak, hissé lors d’une cérémonie près d’Amman, capitale de la Jordanie. Il s’agissait en fait, des cérémonies de deuil de l’un des leaders salafistes de la Syrie qui a été tué dans un combat en Syrie. Ces cérémonies ont eu lieu récemment dans un camp palestinien près d’Amman. En effet, il semble que les groupes extrémistes liés à al-Qaïda souhaitent développer leurs activités non seulement en Irak et en Syrie, mais aussi dans le royaume hachémite.Mohammad Abouqotam, était un habitant du camp de réfugiés Hatin. Il avait adhéré à un groupe salafiste, puis à al-Nosra en Syrie pour se battre contre le gouvernement du président Bachar al-Assad. Les cérémonies qui ont eu lieu récemment dans ce camp, avaient été organisées pour rendre hommage à lui et à ses deux frères qui ont été tués dans un combat contre l’armée régulière syrienne. Lors de ces cérémonies, les participants, eux aussi partisans des salafistes, ont hissé les drapeaux d’al-Nosra et d’al-Qaïda irakien. Ils ont annoncé qu’ils se battront eux aussi pour développer les activités de ces groupes extrémistes non seulement en Irak et en Syrie, mais aussi en Jordanie. Selon des sources d’informations un millier de personnes, tous membres des groupes salafistes extrémistes ont participé à ces cérémonies lors desquelles plusieurs extrémistes ont prononcé des discours pour défendre le combat des salafistes contre le gouvernement syrien.Selon des experts locaux, la tenue de ces cérémonies montre que les groupes extrémistes sont en train de développer leurs activités en Jordanie. L’objectif de ces activités est de créer un émirat islamique dans plusieurs pays de la région. Abdelallat, qui compte lui-même un militant salafiste en Jordanie, a annoncé que le Front al-Nosra et le réseau al-Qaïda d’Irak se sont réunis sous le commandement d’Aboukar al-Bagdadi pour créer une nouvelle « armée islamique ». Il a ajouté que bientôt, le leader du Front al-Nosra, Mohammed al-Jolani, choisirait un nouveau nom pour le Front al-Nosra afin de détourner l’attention de l’opinion publique arabe et internationale qui considère al-Nosra comme une organisation terroriste.Selon Abdelallat, les salafistes extrémistes ont envisagé aussi la formation d’un émirat islamique en Egypte et en Irak. Selon eux, c’est le prélude de la formation d’un émirat islamique unifié pour libérer la noble Qods et pour lutter contre les complots communs des Etats-Unis et du régime israélien contre les nations arabes.Ce membre du groupe salafiste extrémiste en Jordanie a ajouté que de nombreux salafistes jordaniens sont prêts à rejoindre les rangs d’al-Nosra pour lutter contre le gouvernement du président Bachar al-Assad en Syrie. Il a déclaré que bientôt les groupes salafistes liés à al-Qaïda étendront leurs activités en Jordanie pour établir un État salafiste dans ce pays. Il a également fait état de l’union de sept groupes extrémistes en Syrie pour renforcer les positions du Front al-Nosra, de plus en plus menacées par l’armée régulière syrienne.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir