This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
dimanche, 20 novembre 2011 14:53

Riyad sévit contre Téhéran, Israël s'en réjouit

IRIB- Ce n'est pas seulement, à Washington, que la résolution, votée, vendredi, contre la RII, à l'Assemblée générale de l'ONU, a fait des heureux. Le prétendu complot contre l'ambassadeur saoudien, à Washington, que les Etats-Unis attribuent, injustement, à l'Iran et que Riyad brandit, désormais, comme un trophée de guerre, a fait, aussi, les choux gras des commentateurs sionistes : en voici un exempole que l'IRIB reproduit et sur quoi il invite tout un chaun à méditer. L'enjeu est de taille et la question, bien précise : A qui profite la rivalité 'injustifiée' que nourrit le royaume des Al-e Saoud envers l'Iran?

Crise Arabie-saoudite/Iran : prémisses, à l’arrivée du machiah?

Les Juifs familiers avec une compilation de l’exégèse ancienne aggadique, appelé, Yalkut Shimoni, remarquent que, ces dernières semaines, la tension actuelle entre l’Iran et l’Arabie saoudite correspond à une prophétie, sur l’arrivée du Messie. Et l’intrigue iranienne, récemment, révélée, sur la tentative d’assassiner l’ambassadeur d’Arabie saoudite, aux Etats-Unis, et les derniers rapports des pressions arabes faites sur les pays occidentaux, pour attaquer l’Iran, se trouvent, aussi, dans les prophéties !

La prophétie est racontée, dans la partie du livre traitant du Livre d’Isaïe :

«Rabbi Its’hak dit:..« Dans l’année où le Messie-Roi apparaît, toutes les nations du monde se provoquent les unes les autres. Le roi de Perse provoque un roi arabe et le roi arabe se tourne vers Aram, pour des conseils. Et le roi de Perse revient et détruit le monde entier. Et toutes les nations du monde sont en panique et en détresse, et ils tombent sur leurs faces et sont pris de douleurs, comme celles d’une femme qui accouche, Israël est dans la panique et la détresse et demande ”où irons-nous ? Où irons-nous ?” Et Il leur dit: «mes fils, n’ayez pas peur. Tout ce que j’ai fait, je l’ai fait uniquement pour vous. Pourquoi avez-vous peur ? N’ayez pas peur. Votre heure de la rédemption est venue et la rédemption finale n’est pas comme la première rédemption, parce que le premier rachat a été suivi par le chagrin et la servitude, dans les autres royaumes, mais la rédemption finale n’est pas suivie par le chagrin et la servitude, dans les autres royaumes“.

La Perse est actuellement connue sous le nom de l’Iran, et un roi arabe – ou le roi arabe – peut être, raisonnablement, compris, aux yeux du monde moderne, comme se référant au roi d’Arabie. Ce passage est, relativement, bien connu et souvent cité, et quelques versions modernes de lui substituer “Edom” pour “Aram”. Les anciennes références juives d’”Edom” sont, aujourd’hui, généralement, considérées comme faisant références à l’Europe ou à l’Occident. “Aram” se réfère à une partie de l’ancienne Mésopotamie, à peu près conforme à la partie Nord de l’Irak moderne et orientale de la Syrie.

Philippe Nordeau – JSSNews

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir