This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
samedi, 25 juillet 2015 13:47

La réaction de l’Algérie aux déclarations de Nicolas Sarkozy

La réaction de l’Algérie aux déclarations de Nicolas Sarkozy
IRIB- Le gouvernement algérien a qualifié de «malvenues», les déclarations, tenues sur l'Algérie, par l'ex-Président français, Nicolas Sarkozy.
Le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a, officiellement, dénoncé, ce samedi, les déclarations, tenues sur l'Algérie, par l'ex-Président français, Nicolas Sarkozy, en les jugeant "malvenues" et en s'interrogeant sur un possible retour de la "pensée coloniale".
A Tunis, où il se trouvait, lundi, le chef du Parti "Les Républicains" (droite) a déclaré aux Tunisiens qu'ils n'avaient "pas choisi (leur) emplacement" géographique entre l'Algérie, qui a souffert de l'intégrisme, dans les années 1990, et la Libye, actuellement, en proie au chaos.
"Il est tout à fait légitime de poser, à cet égard, la question de savoir si la pensée coloniale que l'histoire a, complètement, disqualifiée, ne serait pas en train de tenter de se régénérer, à travers des exercices stériles de manipulation de la géographie", a-t-il ajouté, lors d'un entretien, publié samedi, par plusieurs journaux algériens.
La conviction dominante, en Algérie, est que Sarkozy a l’intention de présenter ce pays, comme une menace, pour la démocratie, en Tunisie.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir