This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
vendredi, 01 mai 2015 08:30

L’Algérie veut s’inspirer de l’expérience de Shanghai

L’Algérie veut s’inspirer de l’expérience de Shanghai
IRIB- L'Algérie souhaite s'inspirer de l'expérience de Shanghai, (Chine),
pour développer ses infrastructures portuaires, qui constituent un élément majeur de la logistique, venant en appui des investissements et du commerce extérieur.

C'est ce qu'a affirmé, jeudi, le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, lors de sa visite du port en eau profonde de Yangshan, situé sur les îles Yangshan, au large de Shanghai, coeur battant de l'économie chinoise.

De son côté, la partie chinoise, représentée par le groupe Shanghai Tongsheng Investment, qui a fait l'étude de réalisation de la construction et assure la gestion du port de Yanghshan, a affiché son intérêt et sa volonté de partager son expérience avec l'Algérie, dans ce domaine.

D'ailleurs, cette visite, au port de Yangshan, s'inscrit dans la perspective du projet de réalisation du nouveau port Centre entre Cherchell, (wilaya de Tipaza), et Ténès, (Chlef), dont l'étude de réalisation devra être achevée, avant fin mai prochain.

Devant s'étendre, sur une superficie de plus de 1.000 hectares, et être réalisé en eau profonde, le projet du port Centre peut s'inspirer de l'expérience du port de Yangshan, construit sur une profondeur d'eau de 18 mètres.

Le nom de Shanghai signifie «sur la mer», laquelle a joué un rôle fondamental, dans la prospérité économique de cette plus grande ville de la Chine.

Mis en exploitation, en 2005, ce port a été construit sur une île, située à plus de 32 kms de la zone urbaine de Shanghai, et qui représente une extension de l'ancien port de cette ville.

Quant au nouveau port algérien, il devrait, entre autres, être doté d'un tirant d'eau profond, (hauteur de la partie immergée du bateau), pour accueillir des navires de dernière génération, d'espaces importants, pour le traitement, notamment, de conteneurs, ainsi que d'une base logistique.

Un port construit en eau profonde permet, particulièrement, l'accostage de navires de grand tonnage.

Actuellement, les marchandises destinées vers l'Algérie sont transbordées, notamment, aux ports de Giatora, (Italie), et d'Algesiras, (Espagne), car la profondeur des eaux, dans la plupart des ports algériens, ne dépasse pas les 11 mètres.

La réalisation de cette infrastructure portuaire devra permettre de réduire la pression que subissent les ports nationaux.

Une fois, ce port réalisé, il est prévu que certaines activités du port d'Alger soient transférées, progressivement, vers cette nouvelle place portuaire.

L'Algérie compte dix ports commerciaux, construits, pour la plupart, au cours de la période coloniale, ce qui représente un grand déficit, par rapport aux autres pays côtiers.


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir