This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
dimanche, 14 décembre 2014 09:22

Connexion satellitaire du Congo : la Russie présente un candidat

IRIB-Une société russe est intéressée à réaliser le projet de la connexion satellitaire au Congo,
défini lors de la commission mixte, Congo-Russie, en avril dernier, en matière de télécommunication.L'ambassadeur de la Fédération de Russie au Congo, Valery Aleksandrovic Mikhaïlov, a transmis le 11 décembre à Brazzaville, auprès du ministre des Postes et Télécommunication, Thierry Moungalla, la proposition de la société russe intéressée par le projet. Cette société dont le nom n'a pas été révélé travaille déjà dans le domaine et souhaite établir la connexion satellitaire au Congo.Concernant la mise en œuvre, rien a filtré davantage. Le diplomate russe a signifié que les deux parties devraient examiner la possibilité de renforcer cette coopération dans l'avenir afin de réaliser ce projet. « Nous espérons que nous allons développer davantage cette coopération dans le domaine des télécommunications car c'est un domaine très important dans les relations entre les deux états », a déclaré Valery Aleksandrovic Mikhaïlov.Rappelons qu'en 2012, le président du Congo, Denis Sassou N'Guesso, avait visité la Russie à la suite des entretiens avec son homologue de la Russie, Vladmir Poutine, les deux personnalités se sont accordées pour développer leurs relations dans plusieurs domaines.Les relations diplomatiques entre les deux pays sont vieilles de 1964. Brazzaville a bénéficié d'un appui multiforme de Moscou dans les secteurs de l'économie, de la science, de la formation, de la culture, du commerce et de l'industrie.Après une période de ralentissement, le Congo et la Russie ont décidé ces dernières années d'élargir leur coopération vers d'autres secteurs d'activité. La prochaine session de la commission mixte aura lieu en 2015, celle-ci planchera sur les dossiers définis à la précédente qui s'est tenue en avril 2014.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir